Et si l'allergie au gluten était due à un virus

La maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, commence à révéler ses secrets. Un virus assez banal chez la souris a montré un lien avec cette allergie.

Et si l'allergie au gluten était due à un virus

Le 7 avril dernier, une étude menée par des universitaires de Chicago et parue dans la prestigieuse revue Science vient suggérer l'implication d'un virus dans l’incapacité à digérer certaines céréales.

Pollinose : les gestes simples et les traitements efficaces pour s’en prémunir

L’allergie au pollen est également appelée pollinose. Il s’agit d’une allergie provoquée par le pollen des arbres, arbustes et plantes mis en suspension dans l’air par le vent ou les insectes. 

Pollinose : les gestes simples et les traitements efficaces

L’allergie au pollen se manifeste plus précisément à certaines périodes de l’année, surtout au printemps, saison propice à la floraison. Elle est incommodante et toucherait un quart de la population.

Allergie aux noix: peut-être la fin des galères

Dans une nouvelle étude menée par les chercheurs du American College of Allergy, Asthma et Immunology (ACAAI), il a été découvert que les participants allergiques aux fruits à coques (noix), dont le test sanguin ou le test cutané est positif, pourraient en fait ne pas être allergiques à tous les fruits à coques. 

Allergie aux noix: peut-être la fin des galères

Les chercheurs ont examiné les données de 109 personnes avec une allergie connue pour un fruit à coque en particulier.

Probiotiques : la solution contre le « rhume des foins » ?

Premiers rayons de soleil, paysages fleuris et retour des ballades printanières : des petits plaisirs qui peuvent rimer pour certains avec nez qui coule, yeux qui piquent, éternuements incessants… 

Probiotiques : la solution contre le « rhume des foins » ?

Ces symptômes sont typiques du « rhume des foins ». Bien que des solutions thérapeutiques existent dans l’atténuation de ces manifestations, notre alimentation ne pourrait-elle pas en être également un facteur d’amélioration ?

Pourquoi y a-t-il de plus en plus d’allergies ?

Près d’une personne sur trois est aujourd’hui sujette aux allergies, contre une sur dix à l’orée des années 1980. 

Pourquoi y a-t-il de plus en plus d’allergies ?

Ce mal du siècle, du à une réponse inappropriée du système immunitaire face à des substances inoffensives, étend son emprise. Et pour cause(s)...

Nul n’est à l’abri. Une allergie peut survenir à n’importe quel âge et devenir chronique si elle n’est pas correctement traitée.

Le printemps, saison des allergies

Le printemps, synonyme du beau temps et de la nature verdoyante est loin d’être une saison agréable pour nombre de personnes souffrant de l’allergie saisonnière et qui doivent être constamment vigilant durant cette période pour éviter de vivre un vrai calvaire.


Éternuements, toux, inflammation et larmoiement des yeux, écoulement et congestion nasales, difficultés respiratoires et démangeaison sont autant de symptômes qui se présentent chez les personnes atteintes d’une allergie printanière, et qui doivent rester sur le qui-vive pour éviter des complications pouvant les conduire jusqu’aux urgences.

L’acupuncture et les allergies saisonnières

Pour la majorité des gens, avoir une allergie saisonnière ne se guérit pas et c’est à vie qu’il faut suivre des traitements palliatifs. Ainsi, les acupuncteurs commencent souvent à traiter les allergies saisonnières après un traitement initial.

L’acupuncture et les allergies saisonnières

Si vous vous demandez si l’acupuncture peut soigner vos allergies, la réponse est non. L’acupuncture ne guérit rien. Elle restaure le corps pour qu’il retourne à un état naturel sain. Quand le corps est plus fort, il sera moins susceptible de réagir à l’environnement par des réactions allergiques.

Allergie cutanée : à quoi ressemble une urticaire ?

L’urticaire est une allergie cutanée aussi bien qu’un symptôme. Cette pathologie qui se manifeste sous forme d’éruption cutanée s’accompagne souvent de démangeaisons. 

Résultat de recherche d'images pour "démangeaisons"

Toutefois, ces éléments ne suffisent pas pour diagnostiquer une urticaire. Alors, voyons ses caractéristiques pour savoir la reconnaître.

ADDITIFS ALIMENTAIRES DANGEREUX: UN GUIDE POUR ÉCLAIRER LES CONSOMMATEURS

En librairie depuis ce jeudi, "Le nouveau guide des additifs" (ed. Thierry Souccar) passe au crible les additifs alimentaires les plus couramment utilisés.


Il permet aux consommateurs d'y voir plus clair et de reconnaître les "bons" et "mauvais" produits.

Qu'ils soient naturels ou synthétiques, les additifs sont présents dans de nombreux produits alimentaires. Mais certains d'entre eux peuvent s'avérer dangereux.

Eczéma de bébé : qu'est-ce que la dermite atopique ?

Aucun parent n'est à l'abri de voir son enfant souffrir d'un eczéma atopique, d'autant plus qu'une poussée peut apparaître soudainement suite à une otite, par exemple. 

Eczéma de bébé : qu'est-ce que la dermite atopique ?

Gros plan sur l'eczéma de bébé, ses causes et traitements.

Patch prometteur contre l'allergie à l'arachide et à d'autres aliments

La firme française de biotechnologie DBV Technologies a mis au point le premier patch efficace contre l'allergie à l'arachide, selon les derniers résultats d'une étude clinique présentés ce week-end aux Etats-Unis, une approche également très prometteuse contre d'autres allergènes alimentaires.

Patch prometteur contre l'allergie à l'arachide et à d'autres aliments

83,3 % des enfants ont répondu au patch au bout de trois ans de traitement

Les symptômes de l’eczéma de contact

Rougeurs, démangeaisons, vésicules, suintement… Si on parle communément d’une allergie aux bijoux pour désigner ces manifestations cutanées, les dermatologues utilisent plus spécifiquement le terme d’eczéma de contact. 

Les symptômes de l’eczéma de contact

« Cet eczéma est dit de contact car il se manifeste initialement dans la zone de contact du bijou avec la peau chez les personnes sensibilisées. C’est une réaction immunologique : le corps considère ce contact comme une attaque, et réagit en fonction », explique le Dr Claire Debusscher, dermatologue à l’hôpital Erasme et au Brussels Skin Center.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...